léman-express

Le Léman Express

18/05/2020
Le train d'Union franco-Suisse

Trait d’union ferroviaire entre Genève et la Haute-Savoie du Nord, le Léman Express gomme la frontière pour proposer une offre-voyageurs performante. Le Léman Express est donc un réseau de transport en commun qui dessert Genève et son agglomération transfrontalière. Depuis décembre 2019, ce sont 230km de ligne qui relie la Suisse à la France. Constitué de six lignes, il dessert 45 gares à travers tout le bassin genevois. De par sa situation transfrontalière, à cheval sur la Suisse et la France, ce réseau coordonné par Lémanis, est une filiale commune aux deux exploitants, les CFF et la SNCF, qui est aussi chargée de sa promotion. La plus grande ligne s’étend sur plus de 16.1 kilomètres reliant Genève à Annemasse. 

Le Léman Express partira de deux villes suisses, Coppet et Genève pour rejoindre six villes françaises. Les communes comme Cluses, Thonon et Evian-les-Bains ou encore Bonneville bénéficient d’un arrêt du Léman Express. Grâce à ces arrêts ces villes pourront rejoindre la frontière suisse rapidement et facilement en évitant les bouchons à la frontières, aux heures de pointes.

De plus, l’arrivée de Léman Express va augmentation la démographique de certaines villes. En effet, l’accès rapide et facile à Genève attire de nombreux actifs travaillant en Suisse. Ainsi les villes comme Bonneville ou Cluses vont devenir plus attractives.

La mise en service complète du Léman Express est tributaire des retards pris sur la construction de la ligne. Le réseau s’étendra sur un périmètre recouvrant les cantons suisses de Genève et de Vaud, ainsi que les départements français de l’Ain et de la Haute-Savoie, ce qui en fait un réseau unique en Europe.

 

 

Un projet venu d’un problème de taille

 

Comme tout nouveau projet, le Léman Express naît d’une problématique majeure du Grand Genève : les déplacements transfrontaliers. Seuls 16 % des 550 000 déplacements transfrontaliers quotidiens en 2015 s’effectuent en transports en commun, faute d’une offre efficace et cohérente des deux côtés de la frontière. L’emploi de la voiture par une grande majorité de frontaliers provoque une saturation du réseau routier aux heures de pointe.

De par sa nature transfrontalière (2 pays, 2 cantons et 2 départements), ce projet regroupe un nombre important d’acteurs, mais piloté conjointement par la région Auvergne-Rhône-Alpes et le canton de Genève.

Le travail de partenariat entre les différentes instances des deux pays a déjà été récompensé par la remise le 3 février 2010 du prix européen Intermodes 2010 qui récompense ainsi l’intermodalité et la complexité transfrontalière du RER franco-valdo-genevois. Le projet Léman Express est en effet lié aux travaux de cette ligne, tout retard pris sur la construction de cette dernière entraîne un retard sur la mise en service du réseau : prévue initialement en 2017, l’ouverture coordonnée est reportée en 2019.

Début 2017, la société Transferis créée en 2008 laisse place à Lémanis, un nouvel organisme qui a pour but de coordonner le réseau entre ses deux exploitants (CFF et SNCF) et d’en promouvoir l’offre.

Le réseau mis en service le 15 décembre 2019, en même temps que la ligne 17 du tramway de Genève devient un de transport majeur de la Suisse.

 

 

Le Léman Express un trait d’Union entre la Suisse et la France

 

L’arrive du Léman Express se caractérise comme un réel trait d’Union entre la Suisse et la France. Déjà très bien connectés entre les différentes villes suisses et françaises, les deux pays sont allés encore plus loin dans leur démarche. En effet en proposer un RER desservant 45 gares entre l’agglomération de Genève, du pays de Gex et la Haute-Savoie est un service non-négligeable pour les frontaliers. Côté français, les villes d’Evian-les-Bains, Annemasse, Bellegarde, Annecy et Saint-Gervais-les-Bains sont desservies par le Léman Express. Ainsi, ces villes bénéficient d’un atout non-négligeable pour le quotidien, notamment des travailleurs frontaliers. 

Le grand plus de ce projet est la liaison du Léman express avec les autres transports en commun déjà mis en place. Ainsi, le Léman Express sera relié à différentes lignes de bus et aménagements pour les déplacements doux. L’objectif est de fiabiliser les temps de trajet et de convaincre les usagers d’abandonner définitivement leur voiture.

Ce projet est un réel défi pour les deux pays. En plus d’un défi de désengorgement, ce projet répond aux attentes écologiques. Au cœur de notre société, le Léman Express pallie à cette question permanente qui est l’impact écologique des véhicules sur la planète. Grâce au RER, la plupart des automobilistes délaisseront leur voiture au profit du RER. 

Les avantages sont nombreux : 

  •  Un gain de temps 
  • Une économie importante 
  • Un geste pour l’environnement

En résumé, le Léman Express devient un réel trait d’union entre la Suisse et la France. Pour les frontaliers, ce RER va permettre à des milliers de personnes de facilité leur trajet. 
De plus, ce transport permet de réduire le taux d’automobiliste et ainsi réduire les gaz à effet de serre. 

Réel projet environnemental et sociétal le Léman Express va changer la vie de beaucoup de frontalité et ainsi rendre leur quotidien plus facile. 

 

Si vous souhaitez étudier un projet d’achat immobilier dans la région de la Haute-Savoie, n’hésitez pas à contacter nos experts qui sauront vous conseiller efficacement et objectivement. En effet, Corneille et Patrimoine est un cabinet de gestion patrimoine indépendant, vous assurant ainsi des conseils objectifs et adaptés à votre situation.

Corneille Patrimoine vous accompagnera de façon indépendante, gratuite et sans engagement : Contactez-nous !

Simulation personnalisée